Petit guide de recherche de mandat ou d’emploi.

 

Recherche d'emploi

Votre réputation professionnelle n’est plus à faire et durant toute votre carrière vous êtes toujours passé d’un mandat à l’autre, d’un emploi à l’autre par simple bouche à oreille. Mais voilà que votre mandat se termine bientôt et Ho! angoisse! Pour la première fois vous n’avez encore rien en vue et il ne se passe pas grand-chose sur Jobboom pour vous!

Voici un petit guide simple qui pourrait grandement vous aider et vous diriger dans votre recherche :

Dans un premier temps, voici ce que je vous suggère de faire en ordre de priorité :

  • Changez votre statut LinkedIn. Indiquez dans votre nouvel emploi : « Disponible et à la recherche d’un nouveau défi ». Les recruteurs font périodiquement des recherches par mots clé pour savoir qui est disponible. À moins que vous ne soyez cadre de haut niveau ou que pour tout autre raison stratégique vous devriez garder votre disponibilité secrète, vous n’avez aucun intérêt à jouer à cache-cache avec ceux qui pourraient vous embaucher.
  • Si vous n’avez pas de profil LinkedIn, c’est un incontournable, c’est le temps d’en créer un, c’est gratuit!
  • Mettez à jour votre CV et faites le parvenir à vos contacts avec mention de votre disponibilité et de ce que vous recherchez.
  • Publiez votre CV sur Monster et Indeed (C’est gratuit)
  • Organisez-vous une vigie quotidienne sur divers sites d’emploi: (Inscrivez-vous à des alertes si possible)

Notez que votre processus de recherche d’emploi devrait être considéré comme un emploi à temps plein. En y consacrant un minimum de 5 heures par jour, vos chances de trouver un emploi ou mandat sont considérablement plus grandes que si vous attendez passivement ou que si vous répondez simplement aux offres d’emploi que vous voyez passer.

Oui, c’est difficile de passer 5 heures par jour 5 jours par semaine à se chercher un emploi. Faites-le quand même. Votre futur professionnel en dépend. Soyez dynamique, soyez créatifs, dérangez les gens (pas trop…), dépassez-vous. Les résultats d’un acharnement déterminé peuvent être surprenants.

 

Postulation pour un poste contractuel :

Les clients des firmes conseils spécialisées en ressources d’appoint cherchent la plupart du temps une expertise pointue et récente. Si vous postulez sur une offre, assurez-vous que votre profil répond assez bien aux exigences et qu’il sera pertinent pour le client. Évitez de postuler sur un poste contractuel dont vous n’avez pas les compétences de base simplement pour soumettre votre CV en « prenant une chance ». Ça risque fortement d’être perçu comme un manque de jugement.

Postulation pour un poste permanent :

Si vous jugez que votre vécu professionnel pourrait être atout pour l’employeur même si vous ne répondez pas beaucoup aux exigences du poste, vous pouvez vous permettre de postuler un peu plus « large » que votre expertise en autant que votre candidature soit accompagnée d’une lettre de présentation expliquant clairement pourquoi vous êtes le candidat recherché. Soyez pertinent, n’indiquez pas simplement que vous êtes beau, fin, professionnel et que vous apprenez vite.

Pour toutes vos postulations :

Commenter vos compétences et expertise concernant chaque tâche et exigence indiquée sur l’offre d’emploi. (Tâches, titre, nombre d’années, dernière utilisation, commentaires…)

C’est un excellent moyen de vous démarquer des autres candidats et une chance unique de faire un « Sales Pitch » très pertinent lorsque le recruteur analysera votre candidature.

 

Contactez recruteurs et employeurs potentiels :

Lors du premier contact que ce soit par téléphone ou courriel, démontrez un intérêt pour une rencontre et proposez un moment (N’insistez pas si le recruteur refuse).

De l’autre côté, si un recruteur vous contacte et vous propose une rencontre, ne refusez pas sous prétexte qu’il n’y a pas de poste disponible pour vous dans l’immédiat. Ne sous estimez pas l’importance d’un contact en entrevue. Un contact en personne crée les opportunités. Le recruteur peut ne pas avoir de poste pour vous dans l’immédiat mais s’il vous a apprécié, il peut vous référer à un collègue d’une autre firme ou parler de vous à un client potentiel. Les chances sont très grandes que ça aboutisse sur quelque chose de concret dans proche futur, beaucoup plus grande que si vous avez seulement échangé par téléphone, courriel ou pire, simplement répondu à une offre d’emploi.

Les postes disponibles ne sont pas toujours affichés et publiés. Lors de leur processus de recherche, la plupart du temps, les recruteurs vont contacter dans cet ordre de priorité les candidats pour combler leurs postes :

  1. Candidats rencontrés en personne récemment
  2. Contacts téléphoniques récents
  3. Contacts par courriel récents
  4. Cv dans leur base de données
  5. Candidats disponibles sur LinkedIn
  6. Postulations aux offres d’emploi

En rencontrant en entrevue un recruteur, même s’il n’a pas de poste à vous proposer dans l’immédiat, vous vous assurez dans le futur d’être parmi les premiers contactés quand un poste ouvrira bien avant que le poste ne soit publié.

Votre CV :

  • En TI en général et spécialement pour les postes contractuels, le fameux « Cv sur 2 pages » n’est pas pertinent. On veut voir toute votre expertise, en détail, spécialement votre expérience récente.
  • Votre Cv doit être bien ciblé sur le poste convoité et pas trop général : En mode consultation, nos clients cherchent une expertise pointue et récente et vont vouloir voir de façon évidente les compétences et expertise qu’ils recherchent.
  • Gardez le formatage au minimum, le simple CV Word est à privilégier au format PDF.
  • Indiquez clairement en entête votre nom et le titre/poste convoité.
  • Insérez un court paragraphe de présentation. (Un quart de page au maximum)
  • Détaillez vos mandats et postes pour les 5 dernières années, le reste peut être abrégé sauf si pertinent au mandat convoité.
  • Pour chaque mandat/poste/prestation, indiquez :
    • Votre titre
    • Le client
    • L’endroit géographique
    • Les dates de début et de fin incluant le mois.
    • Vos tâches
    • Vos réalisations
    • Chiffres à l’appui si pertinent
    • éférences (C’est un plus)
    • Court paragraphe à la fin listant l’environnement technologique (keywords)
    • Atenssion au fôtes dortograffe!!! Votre Cv donera tres movèse imprecion spéssialment s’yl est lu par quelkun d’une jénération sachant encore écrire correctement… 

Rencontres et entrevues :

  • C’est maintenant votre chance de vous vendre et de créer un lien privilégié avec votre client, futur client, employeur ou futur employeur
  • Soyez vous-même, naturel, n’essayer pas d’impressionner, voyez ça comme une simple rencontre amicale. Si vous êtes poli et honnête, ça ne peut qu’être une rencontre positive, même s’il est réalisé que vous n’êtes pas le candidat pour le poste.
  • Les meilleures entrevues sont celles où on ne se préoccupe pas du résultat et ou on est soi-même.
  • Restez toujours poli et respectueux peu importe la situation ou votre impression. Votre rencontre va laisser une trace qui va durer des années dans la base de données de la firme et dans la mémoire des recruteurs et responsables. Votre personnalité et attitude sont extrêmement importantes et laissent des traces profondes à long terme, beaucoup plus que vos compétences et expertise.

 

Suivi suite à une entrevue :

  • De retour à la maison: Envoyez un courriel de courtoisie remerciant le recruteur ou employeur de vous avoir accordé son temps et que vous attendez de ses nouvelles.
  • Une semaine plus tard, contact de suivi : Appel téléphonique ou courriel rappelant votre rencontre et votre disponibilité et demandant des nouvelles du poste ou d’opportunités à venir.
  • Trois semaines plus tard : Contact de suivi.
  • À tous les mois : Contact de suivi tant que vous êtes en recherche.

 

Vous êtes en mandat ou poste permanent et vous n’êtes plus en recherche.

  • Pour grandement simplifier votre future recherche de mandat, à tous les trois mois ou au minimum 6 mois, à tous vos contacts que vous jugez pertinents, donnez par courriel un statut de votre situation actuelle et de votre disponibilité approximative à venir si vous la connaissez. Envoyez la dernière version de votre CV. Avisez de vos compétences nouvellement acquises (Certifications, diplômes, nouvelles responsabilités… )

 

Persévérance et suivi:

Donnez vous des objectifs (Nombre d’entrevues par semaine, téléphones, contacts, courriels/contacts LinkedIn)

Gardez un suivi détaillé de vos contacts, conversations, dates, prochain suivi…

 

Votre profil LinkedIn :

Pour un spécialiste en TI, LinkedIn est un incontournable. Il n’y a présentement aucun outil comparable pour faire du réseautage professionnel.

Bien qu’il prenne malheureusement une saveur à la Facebook depuis un certain temps, il n’en demeure pas moins que les possibilités qu’il offre sont plus qu’intéressantes.

Sur votre profil LinkedIn, vous vous affichez à vos collègues, votre employeur, votre futur employeur, vos clients, vos futurs clients.

Ils voient tout ce que vous publiez, vos commentaires, vos « Likes », vos discussions.

Ils voient votre sens du jugement et votre maturité.

Ne l’oubliez surtout pas!

 

Sur LinkedIn, Je vous suggère simplement de ne jamais « Liker », commenter ou discuter publiquement sur quelque sujet que ce soit. Si vous le faites, faites-le avec circonspection et assurez-vous que c’est seulement professionnel. Vos opinions politiques, religieuses ou autres seront beaucoup plus appréciées sur votre profil Facebook.

Votre silence sur LinkedIn ne sera jamais mal interprété

Bon succès!  🙂

 

M.Bélanger cumule plus de 30 années d’expertise en technologies de l’information. Il a œuvré en tant que développeur, analyste et chargé de projet chez divers clients dans la grande région de Montréal.

Il a œuvré en tant que pigiste indépendant en technologies de l’information durant plus de 15 années.

Conseiller en recrutement depuis près de 7 années, M.Bélanger est maintenant conseiller chez LGS depuis plus de 2 ans.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :