Un marché de l’emploi au ralentit.

On me demande souvent comment est le marché? Je vais vous le dire moi: Il est lent. Très lent. Plusieurs compagnies coupent dans leurs projets. Les pigistes qui teminent leur mandat ne sont pas renouvelés ou sont remmerciés avant le temps, la liste des pigistes disponible s’allonge. Voila ce que je percois depuis plusieurs semaines.  Si personne peut vraiment prédire l’avenir, certains peuvent le « deviner ». Si on m’invitait à jouer au jeu de la devinette, je dirais que cette crise se résorbera durant l’été. Que le pire n’est pas passé, qu’il reste encore bien des mauvaises nouvelles à venir: D’autres fermetures, d’autres mises à pieds.

Publicités